Henri d’Orléans, le prince explorateur

Henri d'Orléans, le prince explorateur

Henri d’Orléans, le prince explorateur

Henri d’Orléans (1867-1901) est l’arrière-petit-fils du roi Louis-Philippe. La loi du 22 juin 1886 lui interdisant d’entrer à Saint-Cyr, il se consacre à une carrière d’explorateur. Après un premier tour du monde, puis un périple avec Gabriel Bonvalot de Paris au Tonkin à travers les plateaux du Tibet, il fait plusieurs  expéditions au Tonkin, à Madagascar, en Ethiopie. Il fait évoluer le métier d’explorateur. Pour lui, être pionnier c’est découvrir des territoires et enrichir le Muséum, mais c’est aussi étudier le contexte économique et commercial des pays explorés. Il travaille pour plusieurs journaux français et américains auxquels il confie des articles de fonds ou de circonstance. Il se bat en duel avec le comte de Turin en 1897 à la suite d’articles sur les prisonniers italiens en Ethiopie. Entre deux expéditions il donne des conférences et organise de brillantes expositions des spécimens de faune et de flore qu’il a rapportés. En 190l  il entreprend un voyage d’études en Indochine, Chine, Corée et Etats-Unis. Ce sera son dernier voyage. Il meurt à l’âge de trente-trois ans d’un abcès du foie à Saigon. Ce destin brisé fut un choc pour le monde scientifique qui le respectait. Henri d’Orléans demeure pour tous « le prince explorateur ».

 

Auteur : Bernard Belaigues

ISBN : 978-2-918098-41-6

Broché, cousu

Format intérieur : 170 X 240 mm à la française

256 pages en noir et blanc avec insertion de 8 pages en couleur

Prix : 19 euros

Sortie prévue : octobre 2016

Bernard Belaigues est né en 1950. Licencié en droit à l’université de Toulouse, diplômé de l’Ecole Nationale de la Santé Publique, il a exercé le métier de directeur d’hôpital essentiellement au CHU de Clermont-Ferrand et à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille. Passionné d’histoire, il fut durant plusieurs années rédacteur en chef de la revue de la Société Française d’Histoire des Hôpitaux. Depuis 2013, il réside en Auvergne et se consacre à l’écriture d’articles et d’ouvrages historiques. En 2015, la Société de la Haute-Auvergne a édité sa biographie du duc de La Salle de Rochemaure.